La Combe aux Oies

Visiter le Périgord Noir sans goûter à sa célèbre gastronomie serait un crime ! Bien entendu, vous pouvez découvrir tous les produits que propose la région dans l’assiette d’un restaurant, mais il est également intéressant de découvrir des petites exploitations agricoles qui produisent avec respect de la nature les meilleurs produit de la région.

Le choix d’une agriculture biologique

Situé en plein coeur du Périgord Noir et à quelques kilomètres de Sarlat, l’exploitation agricole de la Combe aux Oies a fait le choix d’un agriculture biologique.

Tout en suivant le rythme de la nature et en optant pour des conditions d’élevages respectant les animaux, cette ferme familiale propose des produits d’une très grande qualité

 

ferme2

Un petit détour par la Combe aux Oies

Lors de votre prochaine visite dans le Périgord, n’hésitez pas de faire un détour par cette exploitation familiale. C’est toujours avec grand plaisir que les propriétaires vous accueillerons et vous ferons découvrir leur ferme.

Non seulement vous pourrez découvrir les animaux et les méthodes d’élevages et de travail mais il vous sera également possible de repartir avec des produits fabriqués sur place.

 

 

Des produits du terroirs fabriqués avec amour

Vous trouverez sur place toutes les spécialités de la gastronomie de la région : Confits, noix, enchaud et huile du Périgord ….

De quoi vous régaler tout au long de l’année, et si jamais les spécialités venaient à manquer, n’hésitez-pas à commander en ligne !

 

La Combe aux Oies

Pascal & Béatrice Garrigou
La Combe, 24200 Ste Nathalène
Dordogne / Périgord Noir – FRANCE
Tél. : 05 53 29 68 24 le soir après 20 h
Site web : www.lacombeauxoies.fr 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Copyright © 2015. Created by Céline Grandclaude.